×

Nakba

Pour la Palestine et contre la répression des étudiant·e·s solidaires : tous à la Sorbonne ce mercredi 18h !

Pour le 76ème anniversaire de la Nakba, Assa Traoré, Frédéric Lordon, Anasse Kazib, Salah Hamouri, de nombreux chercheurs et universitaires seront présents ce mercredi aux côtés des étudiant·e·s place de la Sorbonne contre leur répression et pour la Palestine.

Hugo Simon

14 mai

Facebook Twitter
Audio
Pour la Palestine et contre la répression des étudiant·e·s solidaires : tous à la Sorbonne ce mercredi 18h !

Crédit photo : Carol Sibony

Le 14 mai 1948, l’Etat d’Israël est créé, s’appropriant 80% du territoire de la Palestine historique. Le lendemain, le 15 mai, marque l’acmé de la Nakba, processus de nettoyage ethnique entamé les mois précédents qui conduit à l’exode de 700 000 Palestiniens.

Aujourd’hui, ce sinistre anniversaire résonne avec le massacre perpétré à Gaza, où 2 millions d’habitants ont été déplacés depuis le 7 octobre, et alors qu’Israël bombarde les Gazaouis réfugiés à Rafah et se prépare à un siège de la ville à l’extrémité de la Bande. En France, l’Etat procède à une offensive autoritaire contre les étudiants qui se révoltent contre ce génocide, ce que marque l’arrestation des 86 étudiants qui occupaient la Sorbonne, victimes de violences, humiliations, et d’un acharnement judiciaire. Une offensive frontale de l’Etat contre tous ceux qui s’opposent à la colonisation israélienne, et dénoncent la complicité de la France.

Pourtant, malgré la répression les étudiants mobilisés ne comptent pas arrêter de dénoncer le génocide et la colonisation en Palestine. Pour commémorer l’anniversaire de la Nakba, le comité Palestine de Paris 1 appelle au contraire à un grand rassemblement Place de la Sorbonne à 18 heures, pour défendre la fin du génocide à Gaza et dénoncer la répression des soutiens de la Palestine. Salah Hamouri, ancien prisonnier politique palestinien, Assa Traoré, militante contre les violences policières, Anasse Kazib, cheminot porte-parole de Révolution Permanente sous le coup d’une enquête pour « apologie du terrorisme », et l’intellectuel Frédéric Lordon ont appelé à rejoindre l’évènement et seront présents, en compagnie de nombreux intellectuels membres de la cordination universitaire contre la colonisation en Palestine (CUCCP).

A l’heure où la répression et la censure font rage dans l’université, avec des convocations disciplinaires pour des chercheurs, et des intimidations reçues par des doctorants travaillant sur la Palestine, la présence de personnalités intellectuelles comme Hela Yousfi, maîtresse de conférence à l’université Paris-Dauphine, Laurent Gayer, politiste et enseignant-chercheur, Jacques Rancière, philosophe et professeur émérite à l’Université de Paris VIII, et de nombreuses autres, marque la volonté de refuser le climat autoritaire dans l’université.

Plusieurs délégations ouvrières seront également présentes, avec notamment des cheminots de la SNCF en grève le 21 mai prochain et des travailleurs de l’aéroport de Roissy. Une convergence nécessaire alors que, en parallèle de la vague autoritaire contre le mouvement étudiant et les soutiens à la Palestine, l’Etat et le patronat mènent une répression syndicale historique dans le monde du travail.

Contre la colonisation en Palestine et le génocide en cours, pour s’opposer à l’offensive autoritaire contre la jeunesse qui dénonce la complicité de la France avec Israël, soyons nombreux à la Sorbonne à 18h mercredi 15 mai, avant de se rassembler à 19 heures Place de la République, à l’appel d’Urgence Palestine.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Comité Palestine Paris 1 (@comitepalestineparis1)


Facebook Twitter
Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d'Israël, hors de nos facs !

Burger King, Auchan, Boulanger, Société Générale : entreprises complices d’Israël, hors de nos facs !

Palestine : les étudiants de l'ENS organisent un campement à Ulm contre le génocide

Palestine : les étudiants de l’ENS organisent un campement à Ulm contre le génocide

L'Oréal, un soutien d'Israël et de la colonisation partenaire de l'Université Paris-Cité

L’Oréal, un soutien d’Israël et de la colonisation partenaire de l’Université Paris-Cité

Lock-out : l'EHESS fermée administrativement pour empêcher la mobilisation pour la Palestine

Lock-out : l’EHESS fermée administrativement pour empêcher la mobilisation pour la Palestine


Comparution immédiate dès 16 ans : Attal précise son offensive contre les quartiers populaires

Comparution immédiate dès 16 ans : Attal précise son offensive contre les quartiers populaires

« Cessez-le-feu » : À l'AG des écoles d'art, les étudiants veulent étendre le mouvement contre le génocide

« Cessez-le-feu » : À l’AG des écoles d’art, les étudiants veulent étendre le mouvement contre le génocide


 « On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

« On faisait du 40h par semaine sans être payé ». Témoignages de lycéens de stage hôtelier

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine

Les partenariats universitaires avec Israël, ou la nouvelle cible stratégique des étudiants pro-Palestine