×

Edito

Palestine : soyons massifs samedi contre le massacre et pour construire un mouvement de solidarité ancré à la base !

A l’appel de divers collectifs et organisations, une nouvelle journée nationale de manifestations contre le génocide à Gaza aura lieu samedi. Une date qui doit permettre d’avancer dans la construction d’un mouvement de masse, ancré dans les lieux d’études et de travail, qui lutte pour l’arrêt des massacres et de la situation coloniale en Palestine.

Ariane Anemoyannis

10 novembre 2023

Facebook Twitter
Audio
Palestine : soyons massifs samedi contre le massacre et pour construire un mouvement de solidarité ancré à la base !

Crédit photo : Révolution Permanente

Après la réussite de la manifestation parisienne ayant réuni plus de 60 000 personnes le 4 novembre, une nouvelle journée de mobilisation nationale est appelée ce samedi par le Collectif national pour une paix juste et durable et le collectif Urgence Palestine. Les manifestations, prévues dans de très nombreuses villes comme Paris, Nice, Toulouse, Lyon ou encore Niort et Saint-Brieuc, auront lieu alors que l’armée israélienne intensifie sa politique génocidaire à Gaza.

En effet, alors que le ministère de la santé palestinien fait état de près de 11 000 morts dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre, le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) alertait ce jeudi d’une situation critique au regard du manque d’eau et de produits de premières nécessités tels que la farine de blé, le riz ou encore les légumineuses. En parallèle, deux hôpitaux de la bande de Gaza ont annoncé devoir fermer au moins certaines de leurs unités du fait du manque de carburant pour alimenter les groupes électrogènes.

Ce blocus intégral du territoire palestinien par l’État israélien, qui vise à aggraver les souffrances de la population vivant sous les bombardements incessants depuis plusieurs semaines, se combine à des exactions contre les Palestiniens dans les territoires occupés de Cisjordanie, à l’instar de l’attaque militaire du camp de réfugiés de Jénine ce jeudi. Une situation terrible qui s’inscrit dans ce que l’historien israélien Ilan Pappé qualifie de « génocide progressif », mais qui vaut à Israël un soutien indéfectible des puissances impérialistes.

Cette semaine, le président américain Joe Biden a réitéré son refus de tout cessez-le-feu dans la bande Gaza tandis que la première ministre britannique a qualifié de « marche de la haine » la manifestation contre les massacres à Gaza prévue ce samedi à Londres. De son côté, tout en assurant hypocritement souhaiter « œuvrer à un cessez-le-feu » lors de sa conférence humanitaire organisée ce jeudi, Macron et son gouvernement poursuit sa cabale autoritaire contre les soutiens de la cause palestinienne. Ce jeudi, en 24h, ce sont quatre militants de Révolution Permanente qui ont écopé de 15 heures de garde-à-vue pour un collage sur la Palestine, tandis que la militante féministe et palestinienne Mariam Abu Daqqa est toujours retenue par la police après avoir été violemment arrêtée mercredi soir.

Une politique ultra répressive qui s’accompagne d’une tentative de reprendre la main politiquement. D’une part, en lançant une marche « contre l’antisémitisme » dimanche en forme d’opération de soutien à Israël au service de la criminalisation de l’opposition. D’autre part, en commençant à autoriser les manifestations lorsqu’elles sont déclarées par les organisations institutionnelles, qualifiées de « respectables » par Gérald Darmanin, pour canaliser la colère et éviter un mouvement massif et radical de soutien au peuple palestinien, qui remette en cause le projet colonial d’Israël dans son ensemble ainsi que les Etats impérialistes qui le soutiennent.

Et pour cause, la perspective d’une montée en puissance de la solidarité avec la Palestine effraie profondément le gouvernement français. Une telle dynamique pourrait en effet se transformer en mouvement d’ensemble contre Macron et sa politique antisociale et réactionnaire, à l’image de la loi asile immigration actuellement en débat au Parlement. C’est précisément cette perspective qu’il faut construire. Dans ce cadre, la journée de manifestations prévue ce samedi doit être l’occasion de commencer à poser l’enjeu de construire un mouvement capable de construire un véritable rapport de forces en soutien à la Palestine. Un combat contre le colonialisme et l’oppression qui ne peut passer par une logique de pression sur les gouvernements occidentaux, mais qui doit chercher à doter de ses propres perspectives en s’ancrant dans les lieux d’études et de travail partout en France.

Déjà, des comités de soutien à la Palestine ont réuni des centaines d’étudiants dans plusieurs universités en France à l’initiative de plusieurs organisations dont Le Poing Levé. Partant de ces premières réussites, les jeunes participant au collectif Urgence Palestine ont lancé un appel à la mobilisation nationale dans l’enseignement supérieur : « Hier, le mouvement étudiant français se mobilisait aux côtés des peuples vietnamien et algérien en lutte pour leur libération face à l’impérialisme. Aujourd’hui, le temps est venu pour nous de nous lever ensemble, de crier ensemble, d’agir ensemble pour arrêter la catastrophe à Gaza, et contribuer à imposer la justice et à la liberté pour le peuple palestinien ».

Une dynamique de structuration dans les universités qui doit inspirer le monde du travail. Le mouvement ouvrier, et la force de blocage des travailleurs, est un levier essentiel pour s’opposer à un gouvernement complice de l’État d’Israël. Il faut imposer aux directions syndicales qu’elles passent de la solidarité symbolique à la construction d’une solidarité ouvrière effective, notamment par la grève ! Une dynamique qui permettrait d’encourager l’ensemble de la population à descendre massivement dans la rue.

Pour toutes ces raisons, il faudra être nombreux ce samedi pour manifester contre le génocide, pour l’auto-détermination du peuple palestinien et contre la colonisation, contre la complicité de la France et des puissances impérialistes !

A Paris, la manifestation partira à 15h de la Place de la République. Révolution Permanente manifestera dans le cortège d’Urgence Palestine.


Facebook Twitter
Génocide à Gaza : des dizaines de milliers de personnes déferlent dans les rues de Paris

Génocide à Gaza : des dizaines de milliers de personnes déferlent dans les rues de Paris

Lidl : comment l'entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Lidl : comment l’entreprise soutient la colonisation en Cisjordanie

Anasse Kazib poursuivi par l'État : tous devant le tribunal judiciaire de Paris ce jeudi à 12h !

Anasse Kazib poursuivi par l’État : tous devant le tribunal judiciaire de Paris ce jeudi à 12h !

Menace de fermer l'usine : InVivo durcit l'offensive, faisons front avec Christian Porta et les Neuhauser !

Menace de fermer l’usine : InVivo durcit l’offensive, faisons front avec Christian Porta et les Neuhauser !

Crise de la dette : le FMI appelle la France à toujours plus d'austérité

Crise de la dette : le FMI appelle la France à toujours plus d’austérité

Interpellation massive : plus de 100 militants écolos en GAV après une action contre Total

Interpellation massive : plus de 100 militants écolos en GAV après une action contre Total


Kanaky : Macron temporise mais maintient le cap répressif et colonial

Kanaky : Macron temporise mais maintient le cap répressif et colonial

Offensive historique : la durée d'indemnisation du chômage bientôt réduite de 40% ?

Offensive historique : la durée d’indemnisation du chômage bientôt réduite de 40% ?