×

Palestine vivra, Palestine vaincra !

Libérez Georges Ibrahim Abdallah : tous à la manifestation à Lannemezan le 21 octobre !

Libérable depuis 1999, Georges Ibrahim Abdallah, militant pour la libération de la Palestine, est toujours enfermé. Après 39 ans d’emprisonnement et d’acharnement judiciaire, il faudra être nombreux ce 21 octobre à Lannemezan pour défendre le plus vieux prisonnier politique français et sa libération.

Philomène Rozan

2 octobre 2023

Facebook Twitter
Libérez Georges Ibrahim Abdallah : tous à la manifestation à Lannemezan le 21 octobre !

Le 21 octobre à Lannemezan, dans les Hautes-Pyrénées, aura lieu la manifestation annuelle pour exiger la libération de Georges Ibrahim Abdallah. C’est en effet là-bas, au centre pénitentiaire de Lannemezan, qu’est détenu celui qui est désormais le plus vieux prisonnier politique depuis la Révolution Française.

Georges Ibrahim Abdallah est enfermé depuis 1984 à la suite d’un « procès » marqué par les scandales d’Etat et l’intervention des Etats-Unis. De la fabrication de fausses preuves à son avocat qui était en fait un agent des services secrets français en passant par les campagnes médiatiques pour le salir et le condamner avant même que le procès n’ait eu lieu, tout dans cette affaire montre le caractère profondément politique de cet emprisonnement.

Et pour cause Georges Ibrahim Abdallah est un militant révolutionnaire libanais engagé depuis son adolescence aux côtés du peuple palestinien, pour la libération de la Palestine, contre Israël et l’impérialisme étatsunien et occidental. Il a cofondé les Fractions Armées Révolutionnaires Libanaises (FARL) et, face à une justice qui a tenté par tous les moyens de lui faire abjurer son engagement au cours de ses dizaines d’années de prison, est resté fidèle à son combat anti-impérialisme et communiste.

Depuis 1999 il est libérable et a déposé neufs demandes de libérations qui se sont toutes soldées par des refus de la justice française. En 2013, cette dernière a finalement validé sa libération si un arrêté d’expulsion était prononcé. Depuis les différents ministres de l’intérieur ont refusé de délivrer cet arrêt d’expulsion, sous pression des Etats-Unis…

Le combat de Georges Ibrahim Abdallah a fait de lui un symbole de la lutte anti-impérialiste et les Etats français et américains craignent en effet que son retour au Liban soit synonyme d’espoir pour la lutte palestinienne. Alors qu’Israël poursuit son entreprise coloniale, le harcèlement et les assassinats du peuple palestinien, se battre pour la libération de Georges, c’est soutenir la lutte anti-coloniale contre l’apartheid israëlien.

Face à cet acharnement, pour faire sortir Georges Ibrahim Abdallah de prison un mois international d’action a commencé le 21 septembre dernier. Après 39 ans d’acharnement, une nouvelle demande a été déposée, et nous devons faire en sorte que celle-ci soit la bonne ! Pas en comptant sur la bonté de Gérald Darmanin mais en construisant une très large solidarité autour de Georges Abdallah.

Pour cela, il s’agit de faire la manifestation du 21 octobre une démonstration de force. La manifestation s’élancera à 14 heures depuis la gare de Lannemezan et des cars sont affrétés depuis plusieurs villes de France pour s’y rendre.

Pour vous inscrire les réservations se font auprès de [email protected] pour Paris. Contactez les comités locaux de la campagne unitaire pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah pour les autres villes


Facebook Twitter

Philomène Rozan

Etudiante à l’Université Paris Cité , élue pour Le Poing Levé au Conseil d’Administration

Bombardements à Rafah : ceci est un génocide

Bombardements à Rafah : ceci est un génocide

« Zone de libre échange Gaza-Arish-Sderot » : Netanyahou dévoile un plan de recolonisation de Gaza

« Zone de libre échange Gaza-Arish-Sderot » : Netanyahou dévoile un plan de recolonisation de Gaza

États-Unis - Arabie-Saoudite : un accord pour contrer l'Iran sur le dos du peuple palestinien

États-Unis - Arabie-Saoudite : un accord pour contrer l’Iran sur le dos du peuple palestinien

Génocide à Rafah : le mouvement ouvrier a un rôle central à jouer pour renforcer les mobilisations

Génocide à Rafah : le mouvement ouvrier a un rôle central à jouer pour renforcer les mobilisations

Un référendum national pour décider du destin de la Kanaky ? Nouvelle provocation coloniale

Un référendum national pour décider du destin de la Kanaky ? Nouvelle provocation coloniale

Kanaky, quand finira le temps des colonies ?

Kanaky, quand finira le temps des colonies ?


État espagnol : une liste révolutionnaire contre le génocide en Palestine, la guerre et l'Europe forteresse

État espagnol : une liste révolutionnaire contre le génocide en Palestine, la guerre et l’Europe forteresse


Kanaky : la vie chère imposée par les grands groupes attise les révoltes

Kanaky : la vie chère imposée par les grands groupes attise les révoltes