×

Argentine

Argentine : des milliers de personnes manifestent à nouveau spontanément contre le gouvernement

L'accélération de l’offensive autoritaire et austéritaire de Javier Milei ce mercredi a entraîné des mobilisations spontanées dans tout le pays, notamment au travers de casserolades. Une deuxième journée de mobilisation a eu lieu ce jeudi.

Rédaction internationale

22 décembre 2023

Facebook Twitter
Audio
Argentine : des milliers de personnes manifestent à nouveau spontanément contre le gouvernement

Crédit photo : Izquierda Diario

Ce jeudi, des manifestations ont eu lieu dans les villes de Buenos Aires, La Plata, Rosario, Córdoba, Río Negro, Mendoza, Jujuy, Mar del Plata, Morón, Laferrere, San Miguel, entre autres, avec des blocages de routes, défiant ainsi le récent « protocole anti-piquetes » de la ministre de la Sécurité, Patricia Bullrich. Celui-ci visait à mettre fin aux actions de blocages de routes, qui font partie des méthodes de mobilisation traditionnelle dans le pays.

Cette politique de répression et de criminalisation de la protestation n’a pas réussi à empêcher la mobilisation d’organisations syndicales, politiques et associatives dès mercredi sur la Plaza de Mayo à Buenos Aires.

Par la suite, l’annonce par Milei dans la soirée d’un décret représentant une attaque énorme contre la classe ouvrière et les secteurs populaires a mis le feu aux poudres. Le droit de grève et l’indemnisation en cas de licenciement sont quelques-uns des droits qui pourraient être affectés si ce décret est adopté. Le texte prévoit par ailleurs des attaques contre l’encadrement des loyers ou encore le lancement de processus de privatisation d’entreprises publiques.

Ce décret anti-ouvrier et répressif a ouvert la voie à une première irruption de secteurs populaires, qui ont commencé à sortir dans la rue pour rejeter le DNU, malgré la menace répressive que le gouvernement avait déjà déployée contre la mobilisation des organisations syndicales, politique et associatives plus tôt dans la journée. Une mobilisation qui s’est donc poursuivie ce jeudi.

Des manifestations ont eu lieu dans les quartiers de la capitale ainsi qu’à Lanús, Morón, La Matanza, Avellaneda, La Plata et Rosario. Dans de nombreuses d’entre elles, on appelle à une grève générale, on chante « Unité des travailleurs » et « Où est-elle, qu’on ne la voit pas, cette fameuse CGT ».

Dans différents quartiers de Buenos Aires, des milliers de personnes ont défilé dans la nuit du mercredi au jeudi en direction du Congrès national. Ce lieu est devenu l’épicentre de la mobilisation cette nuit-là.

La colère contre l’austérité et la répression continue de s’exprimer dans les rues. La résistance a commencé. Face à l’accélération de l’offensive, la perspective d’une grève à dimension nationale et d’un plan de bataille est plus que jamais nécessaire pour vaincre le décret anti-ouvrier de Milei.


Facebook Twitter
Manifestations en Jordanie : Israël menace, le gouvernement réprime

Manifestations en Jordanie : Israël menace, le gouvernement réprime

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Interview. Nancy Fraser, virée d'une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

Interview. Nancy Fraser, virée d’une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

Etats-Unis. Le Parti Républicain prêt à débloquer l'aide à l'Ukraine à condition de l'endetter

Etats-Unis. Le Parti Républicain prêt à débloquer l’aide à l’Ukraine à condition de l’endetter

La France expulse un militant kurde en Turquie et le livre au régime d'Erdogan

La France expulse un militant kurde en Turquie et le livre au régime d’Erdogan 

Restructuration de l'armée, hausse du budget militaire… l'Allemagne se prépare à la guerre

Restructuration de l’armée, hausse du budget militaire… l’Allemagne se prépare à la guerre

« Projet stratégique de défense européenne » : l'UE propose un plan de militarisation coordonné

« Projet stratégique de défense européenne » : l’UE propose un plan de militarisation coordonné

Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté

Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté