×

Elections

Argentine. Avec Cristian Castillo, la gauche révolutionnaire fait entrer un 5ème député au Congrès

Sociologue et professeur à l’université, Cristian Castillo devient le 5ème député du Front De Gauche – Unité au sein du Congrès National d’Argentine. C’est le plus gros groupe parlementaire qu’ait pu conquérir un groupe révolutionnaire dans l’histoire du pays.

Rédaction internationale

24 octobre 2023

Facebook Twitter
Argentine. Avec Cristian Castillo, la gauche révolutionnaire fait entrer un 5ème député au Congrès

Ce dimanche 22 octobre, les élections présidentielles étaient organisées en parallèle des législatives en Argentine. Parmi les députés élus, la gauche du Front de Gauche et des Travailleurs – Unité, composé de plusieurs organisations comme le Parti des Travailleurs Socialistes (organisation sœur de Révolution Permanente en Argentine) fait entrer son cinquième député au Congrès. Un fait historique, qui permettra à Cristian Castillo, sociologue, enseignant et membre de la direction du Parti des Travailleurs Socialistes de porter la voix des travailleurs.

Cristian Castillo a obtenu près de 400 000 voix dans la Province de Buenos Aires, la plus peuplée du pays. Ce score très important lui permet d’entrer au Congrès en tant que 5ème député du FIT-U. Connu pour ses passages aux médias et ses débats avec les dirigeants politiques de la droite et de l’extrême-droite, c’est l’une des figures centrales du trotskysme dans le pays et l’un des principaux dirigeants politiques du PTS.

Actuellement enseignant à l’Université de Buenos Aires et de la Plata, celui qu’on surnomme « Chipi » est connu en tant qu’enseignant marxiste et a été au coeur du processus de démocratisation de la filière de Sociologie de la UBA , la plus grande université publique d’Argentine et l’une des plus grandes d’Amérique Latine, suite à la crise de 2001. Il avait notamment été arrêté et enfermé par les autorités mexicaines en 2000 lorsqu’il avait effectué un voyage à Mexico pour soutenir la grève des étudiants de l’Université Nationale Autonome du Mexique, avant d’être incarcéré puis expulsé. Cristian Castillo devient, avec Myriam Bregman, Alejandro Vilca, Nicolas del Caño (PTS) et Romina del Pla (PO) le 5ème député de l’extrême-gauche Argentine qui a récolté près de 800 000 voix aux élections nationales.

La campagne présidentielle, pour les législatives et les élections locales ont permis aux candidats du PTS et à l’ensemble du FIT-U d’obtenir une tribune à échelle nationale pour défendre leurs idées à une vaste échelle. Face aux candidats du gouvernement sortant et à Sergio Massa, l’actuel ministre de l’Economie et candidat à la présidentielle et aux candidats de la droite dure et de l’extrême-droite des listes de Javier Milei, les candidats d’extrême-gauche comme Cristian Castillo ont défendu un programme d’indépendance de la classe ouvrière, avec pour éléments centraux la rupture totale avec le Fmi et la dette externe, la défense du partage du temps de travail et la lutte pour la défense des conquêtes du mouvement féministe comme le droit à l’avortement libre, sûr et gratuit.

Le fait que le PTS ait obtenu un député supplémentaire lui permet d’avancer quotidiennement ses idées à grande échelle. Pour sa première apparition télévisée en tant que député récemment élu, « Chipi » a notamment rappelé concernant les élections du 19 novembre qui opposeront Massa à Milei « nous exprimerons notre position, dans la mesure où nous ne voterons pas bien entendu pour Javier Milei et nous n’allons pas apporter de soutien politique à Massa […] quel que soit le vainqueur, nous devrons descendre dans la rue pour affronter les politiques austéritaires et de soumission au Fonds monétaire international. Ce qui, je pense, est ce qui se passe en Argentine, car aucun des deux candidats au second tour ne va exprimer l’intérêt des travailleurs. »

Au cours des élections présidentielles et législatives, le FIT – U a été en première ligne de la dénonciation des plans politiques de Javier Milei. Cette confrontation s’est accompagnée d’une dénonciation forte des plans austéritaires et de ventes des ressources naturelles du pays, notamment par le gouvernement actuel dont Massa est aujourd’hui le principal représentant.

« la seule chose que l’on sait, c’est que les cinq députés du Front de gauche vont se battre pour défendre les intérêts des travailleurs . Et je pense que c’est une victoire très importante parce que nous disons ce que personne ne dit. Nous dénoncerons sans relâche l’extractivisme, nous défendrons les intérêts de la classe ouvrière ; nous lutterons pour réduire le temps de travail sans réduction des salaires et sans augmenter les cadences. Nous lutterons fondamentalement pour un gouvernement des travailleurs. »

Enfin, toujours dans son premier passage télévisé, Chipi a rappelé le rôle qu’avait le travail d’une organisation révolutionnaire comme le PTS au sein du Congrès « nous ne votons jamais pour donner des avantages aux patrons. S’il y a des choses qui améliorent la vie des travailleurs, nous les votons, et nous luttons pour les projets que nous avons présenté. Récemment, Nicolas del Caño a présenté un projet de loi visant à réduire le temps de travail. Nous agissons toujours en sachant que les choses s’accomplissent grâce à la lutte et à la mobilisation de la classe ouvrière , des secteurs populaires. Rien ne se réalise en attendant que cela vienne d’en haut […] Car les choses ne changent pas avec les votes au parlement mais bien à travers la lutte des travailleurs. »


Facebook Twitter
Manifestations en Jordanie : Israël menace, le gouvernement réprime

Manifestations en Jordanie : Israël menace, le gouvernement réprime

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Iran-Israël. Le Moyen-Orient à la croisée des chemins ?

Interview. Nancy Fraser, virée d'une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

Interview. Nancy Fraser, virée d’une fac allemande pour avoir soutenu la Palestine

La France expulse un militant kurde en Turquie et le livre au régime d'Erdogan

La France expulse un militant kurde en Turquie et le livre au régime d’Erdogan 

Restructuration de l'armée, hausse du budget militaire… l'Allemagne se prépare à la guerre

Restructuration de l’armée, hausse du budget militaire… l’Allemagne se prépare à la guerre

« Projet stratégique de défense européenne » : l'UE propose un plan de militarisation coordonné

« Projet stratégique de défense européenne » : l’UE propose un plan de militarisation coordonné

Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté

Albanie : la construction de camps pour enfermer les migrants arrivés en Italie a débuté

30 ans du génocide au Rwanda : « La France doit reconnaître sa complicité dans le génocide des Tutsis »

30 ans du génocide au Rwanda : « La France doit reconnaître sa complicité dans le génocide des Tutsis »